0 %
RETOUR

LES BEAUDOTTES

étude

+ DE DÉTAILS
- DE DÉTAILS

L'idée du projet du Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et d’Environnement de Seine-saint-Denis, intitulé «Totems sans tabous», est de matérialiser la mémoire du quartier à travers des objets totems. Notre projet s’inscrit en continuité avec les travaux de mémoire soutenus et développés par la ville de Sevran.

En premier lieux, nous avons cherché à faire accoucher des récits de vie des habitants, à faire émerger leurs souvenirs. Ce projet a donné lieu à des rencontres sous différentes formes : interviews individuelles, échanges en groupe, débats-philo, rencontres informelles, enquêtes, visite dans le quartier…

De ces échanges ont émergé un certain nombre de thèmes qui ont servi de support aux débats-philo de la « semaine de la mémoire » qui a eu lieu début janvier: Souvenirs de l’atelier poulbot - C’était mieux avant – Mémoire d’ici, mémoire de là-bas – Souvenirs de jeunes – Vivre aux Beaudottes – Les jeunes et les anciens, quels souvenirs communs ? – Vivre ensemble aujourd’hui et demain.Appel à projet du CAUE 93 (Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de Seine-Saint-Denis) pour realiser des construction, appelées “totems”, autour de l’identité du quartier des Beaudottes à Sevran, appel dans le cadre de la politique nationale d’aides aux banlieues.

Aussi, il est apparu, à travers les récits des uns et des autres, une nostalgie d’un temps où l’on savait échanger, où l’on avait des lieux pour cela. La dureté de la vie et du quotidien les ont fait disparaître. Le projet Totems sans tabous souhaite redonner vie à cette mémoire partagée, la mémoire de l’insouciance, du partage, du ludique, de la légèreté.

De tous ces récits et réflexions sont nées des propositions d’aménagement, présentées ici, dont l’objectif est d’offrir au quartier et à ses habitants des facilités et du plaisir à vivre ensemble aux Beaudottes.

Scénario / objectif / intention
• interroger la pertinence d’installer des totems au sein du quartier, des “éléments de convergence sociale”
• faire l’inventaire des pratiques originales des habitants dans leurs déplacements et leur occupation de l’espace au quotidien dans l’idée de proposer des aménagements du quartier

Mise en place / proposition / parti pris
• À partir des témoignages des habitants, récoltés lors des débats populaires organisés dans le cadre du festival de la mémoire du quartier des Beaudottes, il s’agit de proposer de micro-aménagements facilitant la vie du quartier
• Les micro-aménagements sont pensés pour être fabriqués et installés par les habitants :
- Le gué > vabiliser les chemins de traverse
- Le champs > retrouver les champs d’autrefois
- Le couloir > animer les passages sombre
- Les grands bancs > inventer des assises collectives pour discuter en groupe
- Le parking > jouer depuis sa fenêtre
- Le poucet > trouver son chemin, informer
- Les tunnels > Des espaces de jeux “informels” pour les petits
- Les dossiers > multiplier les assises

Client : CAUE 93
Lieu : Sevran
Année : 2007
Collaboration : Anne-Claire Garcia (chargée des affaires sociales pour le quartier des Beaudottes)

 

1
5